UVP en EHPAD : en quoi ça consiste et comment assurer leur sécurité ?

Instaurées dans les années 1970 sous l’ancien nom de “cantou” ((centre d’animation naturel tiré d’occupations utiles), les Unités de Vie Protégée (UVP) sont des unités spécialement conçues et sécurisées pour accueillir des personnes âgées ayant des troubles du comportement modérés à sévères, souvent liés à des maladies neurodégénératives telle que la maladie d’Alzheimer.

En France, près d’un million de personnes souffrent de cette maladie. Un chiffre en constante évolution qui atteste de l’importance d’intégrer ces unités spécialisées au sein des EHPAD. Mais en quoi consiste exactement une UVP en EHPAD et comment en assurer la sécurité ?

Dans cet article, Simons Voss lève le voile sur le rôle crucial des UVP dans la prise en charge des personnes vulnérables et les mesures essentielles pour assurer leur sécurité et leur bien-être.

Vous voulez en savoir plus sur les solutions de contrôle d’accès ?
Chercher un Distributeur

Qu’est-ce qu’une Unité de Vie Protégée (UVP) en EHPAD ?

Dans le paysage des soins aux personnes âgées, les EHPAD (Établissements d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) occupent une place cruciale, offrant non seulement un refuge, mais aussi un ensemble de soins spécialisés et adaptés aux pathologies des personnes âgées. Au sein de ces institutions, les Unités de Vie Protégée (UVP) sont des espaces de vie pensés spécialement pour le bien-être des résidents aux facultés affaiblies et souffrant de troubles cognitifs ou de démence. Mais qu'est-ce qui distingue vraiment une UVP d’une unité de maison de retraite classique ?

Il faut bien comprendre que les UVP sont des espaces distincts au sein des EHPAD. Ces unités sont caractérisées par une infrastructure sécurisée et adaptative qui répond aux exigences des résidents souffrant de divers degrés de troubles mentaux, en particulier la maladie d'Alzheimer. Elles sont structurées pour fournir un cadre de vie sécurisant où chaque aspect, de l'architecture aux routines quotidiennes, est méticuleusement planifié pour offrir un environnement stable et compréhensible pour les résidents. Cet environnement se veut le plus proche possible de la “normalité” afin de permettre à chaque personne de se sentir chez elle, dans des décors familiers, entourée d’objets personnels et encouragée à participer à des tâches quotidiennes.

< class="formatd-nodetypes-headline">

Pourquoi mettre en place une unité protégée en EHPAD ?

La prise en charge des personnes âgées, en particulier celles atteintes de troubles cognitifs, représente un défi majeur pour les systèmes de santé et les familles. Les comportements associés à des maladies telles que la démence associée à l'agitation, la déambulation, ou l'agressivité, peuvent être extrêmement difficiles à gérer dans un cadre d'EHPAD traditionnel et nécessitent un accompagnement particulier. Quels sont alors les avantages des UVP en EHPAD ?

La qualité de vie

La configuration spéciale des UVP permet à la fois de promouvoir un certain degré d'autonomie tout en minimisant les stimuli stressants qui peuvent déclencher une détresse ou une confusion. Grâce à un environnement structuré et prévisible, les résidents peuvent maintenir un certain niveau d'indépendance, tandis que les activités thérapeutiques, le maintien des tâches de la vie quotidienne et la stimulation sociale contribuent à un sentiment de normalité et de dignité.

La sécurité

La sécurité des résidents en EHPAD est la principale préoccupation dans la gestion des soins aux personnes atteintes de troubles cognitifs. Les UVP offrent un environnement physique sécurisé pour prévenir les chutes, les blessures et les fugues, avec des dispositifs comme des codes d'accès, une supervision constante et des espaces de déambulation sécurisés.

Les soins spécialisés

Le personnel des UVP bénéficie d'une formation spéciale pour comprendre et répondre aux besoins des résidents atteints de démence. Ce niveau de soins très spécifique est difficile à reproduire dans un environnement non spécialisé, surtout en ce qui concerne la gestion des comportements difficiles et la communication.

Un soutien pour les familles

Savoir qu'un proche est pris en charge dans un environnement sécurisé et bienveillant offre une tranquillité d'esprit et un soutien indispensable aux familles qui traversent ces moments difficiles. Les UVP leur permettent de s'engager dans la vie de leurs proches sans la pression constante des soins de santé et des crises comportementales. Cet environnement adapté permet aussi de diminuer le sentiment de culpabilité qui peut atteindre les familles faisant le choix de confier le soin de leur proche à un établissement spécialisé.

Qui est concerné par l’Unité de Vie Protégée ?

Les unités de vie protégée sont principalement destinées aux personnes souffrant de maladies neurodégénératives, telles que la maladie d'Alzheimer ou d'autres formes de démence. Ces conditions peuvent entraîner des pertes de mémoire, de la confusion, des difficultés de communication, et des changements comportementaux qui nécessitent une approche de soins plus individualisée.

Les résidents qui ont tendance à errer sans but ou qui présentent un risque de fugue sont également à même d’être pris en charge dans une UVP. Ces unités sont équipées pour gérer ces comportements, offrant un environnement protégé qui minimise les risques tout en permettant une certaine liberté de mouvement. Les individus qui manifestent des comportements agressifs, perturbateurs ou imprévisibles peuvent également bénéficier de l'environnement stable et supervisé d'une UVP. Le personnel spécialement formé est préparé à gérer ces situations de manière à maintenir la sécurité et le confort de tous les résidents.

Comment avoir accès à l’UVP ?

L'admission dans une Unité de Vie Protégée (UVP) en EHPAD n'est pas automatique et nécessite une série d'étapes évaluatives pour assurer un placement approprié. La transition vers une UVP est souvent émotionnelle pour les personnes âgées et leurs familles, et comprendre le processus peut grandement contribuer à faciliter cette période de changement.

Le processus débute par une évaluation médicale et psychologique approfondie du futur résident pour déterminer son éligibilité. Si une UVP est recommandée, une recherche d'EHPAD approprié s'ensuit, prenant en compte les besoins individuels, la localisation, et les services offerts. L'étape suivante comprend la constitution d'un dossier d'admission exhaustif, soulignant l'état de santé, les comportements, et les préférences du résident. Souvent, une réunion avec l'équipe médicale de l'EHPAD est organisée pour finaliser le plan de soins personnalisé.

La sécurisation en UVP

Les Unités de Vie Protégée sont spécialement conçues pour offrir un environnement sécurisé et adapté aux résidents ayant des besoins particuliers, notamment ceux souffrant de troubles cognitifs. La sécurité dans une UVP fait appel à de nombreux dispositifs, couvrant la prévention des accidents, la gestion des comportements à risque, et la protection des résidents contre d'éventuelles menaces externes.

Comment est sécurisée une UVP ?

Contrôles d'accès

Les UVP disposent de systèmes avancés de contrôle d’accès en EHPAD pour empêcher les départs non autorisés et protéger les résidents. Cela inclut des portes sécurisées, un personnel présent 24h/24, et parfois des dispositifs électroniques portatifs qui alertent le personnel si un résident approche d'une sortie.

Aménagements sécurisés

L'environnement au sein d'une UVP est soigneusement structuré pour minimiser les risques de chutes et d'accidents. Cela comprend l'élimination des obstacles, l'utilisation de barres d'appui, un éclairage adéquat, et la mise en place de zones tampons comme des couloirs sécurisés ou des jardins thérapeutiques clos.

Surveillance et alertes

La surveillance continue est une caractéristique clé des UVP. Outre la présence constante du personnel et l’installation d’alarme incendie, ces unités peuvent également utiliser la technologie de surveillance électronique, comme les caméras et les capteurs de mouvement, pour suivre les activités des résidents et intervenir rapidement en cas de danger.

Plans d'intervention d'urgence

Les UVP maintiennent des protocoles d'intervention d'urgence pour de multiples situations, y compris les urgences médicales, les incendies, ou autres scénarios critiques. Ces plans sont régulièrement révisés et pratiqués à travers des exercices de simulation qui permettent de garantir une préparation optimale en cas d’alerte.

< class="formatd-nodetypes-headline">

Comment renforcer la sécurité d’une Unité de Vie Protégée en EHPAD ?

Bien que des mesures de sécurité spécifiquement adaptées aux problématiques des unités de vie protégée et des EHPAD soient déjà en place, l’amélioration continue de ces processus est indispensable pour garantir un environnement à la fois sûr et réactif.

Ce renforcement passe d’abord par la formation du personnel des UVP pour répondre au plus près des besoins des résidents. Cette formation comprend, entre autres, des stratégies pour gérer les comportements difficiles ou des techniques de prévention des chutes. Il est également important que chaque résident bénéficie d’un plan de soins personnalisé afin d’éviter les accidents, ce qui implique une évaluation continue des risques individuels et des adaptations nécessaires.

Enfin, l'adoption de technologies innovantes, comme les systèmes de localisation pour les résidents, le contrôle d’accès santé ou les sols amortissant les chocs pour prévenir les blessures dues aux chutes, peut améliorer considérablement la sécurité de ces unités de soin pas comme les autres.

 

Mars 2022 - Sécurité en EHPAD - Quelles sont les réglementations

Alliant sécurité et bien-être, les Unités de Vie Protégée au sein des EHPAD sont pensées pour offrir un cadre sûr et bienveillant aux personnes qui en ont le plus besoin. Si leur succès repose d’abord sur un accompagnement spécialisé par un personnel qualifié, la sécurité est aussi au cœur de leur fonctionnement. 

À travers un contrôle rigoureux des accès, une surveillance de tous les instants et des dispositifs spécifiques, ces unités d’exception assurent la sécurité de leurs résidents, et la tranquillité d’esprit de leur famille.