Ärzte mit Personal läuft durch Krankenhausgang

Comment assurer la sécurité d’un établissement de santé ?

La sécurisation des établissements de santé est une composante essentielle de notre système de soins, impactant directement le bien-être des patients et du personnel soignant. Au-delà de l'hôpital ou de la clinique, un établissement de santé désigne toute structure où sont dispensés des soins médicaux et paramédicaux, qu’ils soient préventifs, curatifs, palliatifs ou de rééducation. 

S’ils peuvent avoir des statuts juridiques, des activités et des modes de financement différents, les établissement de santé sont d’abord des espaces de vie pour les patients, des lieux de travail pour le personnel, des zones de passage pour les visiteurs et parfois des lieux de résidence, comme c'est le cas pour les EHPAD (Établissements d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes).

Ainsi, dans ces univers où cohabitent l'urgence médicale, la vulnérabilité des individus, l'appréhension des familles, la circulation d'informations sensibles et la valeur des équipements médicaux, la sécurisation est un véritable enjeu de santé publique. Le défi est de taille : comment assurer une sécurité optimale tout en maintenant un accueil et une accessibilité adaptés à la vocation de service public de ces lieux ? 

C'est ce que nous allons explorer dans cet article, en identifiant les principaux risques auxquels sont confrontés les établissements de santé et les solutions de sécurisation les plus adaptées à ces lieux si particuliers.

Vous voulez en savoir plus sur les solutions de contrôle d’accès ?
Chercher un Distributeur

Les principaux risques en matière de sécurité dans les établissements de santé

La nature même des établissements de santé les expose à des risques spécifiques qui exigent une vigilance et une adaptation constantes des stratégies de sécurité. Ces risques peuvent être catégorisés en menaces extérieures et risques internes, chacun présentant des défis uniques à surmonter.

Menaces Extérieures

Les établissements de santé sont des espaces ouverts par nécessité. Ils accueillent non seulement des patients, mais aussi leurs proches, des professionnels de santé (internes et externes) et des fournisseurs divers. Certains établissements de santé offrant un service d’urgence sont même ouverts 24h/24. 

Une ouverture qui, bien que nécessaire, les rend vulnérables à diverses menaces extérieures telles que les vols (de matériel médical ou de médicaments), les intrusions de personnes malveillantes et les actes de violence. Ces agressions peuvent viser le personnel soignant comme les patients et prennent parfois la forme d’altercations entre visiteurs ou avec des patients. 

D’autres menaces extérieures d’urgence comme les catastrophes naturelles ne sont pas spécifiques aux établissements de santé, mais ceux-ci doivent cependant être préparés à toutes les éventualités afin de faire face à toute situation d’urgence tout en continuant leur mission vitale.

Risques Internes

Les établissements de santé sont aussi confrontés à de multiples risques internes inhérents à leur fonctionnement complexe et à la diversité de leurs activités. Ces risques peuvent souvent être amplifiés par le stress, l'urgence et la charge de travail intense.

Ainsi, aux erreurs humaines possibles de mauvaises manipulations, s’ajoutent des risques accrus d’incendies et d’accidents déclenchés par l’utilisation de substances potentiellement dangereuses. Le risque peut également venir des patients eux-mêmes, qui, en grande détresse psychologique ou psychique peuvent devenir un danger pour le personnel soignant, les visiteurs et leur propre personne.

La gestion des risques, internes comme externes, exige donc une vigilance constante et des protocoles de sécurité rigoureux pour prévenir les incidents et atténuer leur impact potentiel sur la sécurité des patients comme des soignants.

Les solutions de sécurisation

Pour faire face aux risques identifiés, les établissements de santé ont à leur disposition un éventail de solutions de sécurisation. Ces solutions doivent être intégrées dans une stratégie de sécurité globale qui combine technologie, formation du personnel et politiques de sécurité rigoureuses.

Le contrôle d'accès électronique

Une des premières lignes de défense est la mise en place d'un système de controle d’accès de centre hospitalier. Ces systèmes permettent de gérer les autorisations d’accès à différentes zones de l'établissement et de contrôler efficacement les flux de personnes. Par des moyens tels que des badges magnétiques, des codes d’accès, ou la biométrie, ils limitent l’accès aux zones sensibles uniquement au personnel autorisé, réduisant ainsi les risques d'intrusion ou de vol.

Les solutions de contrôle d accès de centre médical sont ainsi spécialement conçues pour répondre aux exigences complexes de ces environnements, où la nécessité de libre circulation dans certains espaces doit être équilibrée avec des restrictions d'accès strictes dans d'autres.

La vidéosurveillance

Aujourd’hui admise dans notre quotidien, la vidéosurveillance sert non seulement de moyen dissuasif contre les comportements inappropriés ou les actes criminels, mais elle fournit également une documentation visuelle à valeur de preuve en cas d'incident majeur. Les caméras placées aux points stratégiques, comme les entrées, les couloirs et les zones de stockage de médicaments, permettent une surveillance en temps réel et contribuent à apporter une réponse rapide lors de situation d'urgence.

La sécurité physique

Outre la technologie, la sécurité physique assurée par la présence de personnel de sécurité formé pour réagir aux situations d'urgence, la mise en œuvre de barrières physiques comme des portes sécurisées ou des fenêtres renforcées, et des systèmes d'alarme efficaces est essentielle pour sécuriser les établissements de santé. 

La sécurité des résidents en EHPAD, par exemple, bénéficie grandement de ces mesures en créant un environnement sûr et contrôlé, essentiel pour le bien-être quotidien des populations plus vulnérables.

Avril 2022 - Contrôle d'accès dans les établissements de santé

Les normes et les réglementations 

La sécurisation des établissements de santé ne se résume pas à l'adoption de technologies ou de pratiques de sécurité, elle est aussi guidée et normalisée par des cadres réglementaires légaux. Ces normes et réglementations sont essentielles pour assurer une protection cohérente et efficace contre la multitude des risques actuels.

Les normes en vigueur 

Le plan de sécurisation d’établissement (PSE)

Le Plan de Sécurisation d’Établissement (PSE) est un élément clé de la stratégie de sécurité des établissements de santé. Ce document opérationnel élaboré par chaque établissement de santé détaille toutes les mesures et procédures de prévention et de protection contre les risques identifiés. Il s'agit d'une démarche proactive pour prévenir les risques d'atteintes aux personnes et aux biens, y compris les risques liés à des actes de malveillance, de terrorisme, de vol, ou encore des catastrophes naturelles ou technologiques. 

Ce document obligatoire doit être régulièrement révisé pour s'adapter à l'évolution des menaces et intégrer les nouvelles pratiques de sécurisation.

Le plan vigxipirate

Le dispositif Vigipirate, quant à lui, est un plan gouvernemental visant à prévenir et à réagir face aux menaces, notamment terroristes, qui peuvent affecter le pays. Les établissements de santé font partie des infrastructures critiques et doivent, en tant que tels, se conformer aux directives de Vigipirate pour renforcer la vigilance et la sécurité, notamment en période de menace accrue.

Les obligations légales

Les établissements de santé sont soumis à des obligations légales spécifiques concernant la sécurité. Ces obligations sont définies au niveau national et peuvent être complétées par des réglementations locales ou sectorielles. Elles incluent des aspects tels que la conformité aux normes de construction et d’incendie, la protection des données des patients, ou encore la formation obligatoire du personnel aux procédures d'urgence.

Pour éviter toute sanction et garantir la sécurité et la qualité des soins prodigués aux patients, il est impératif que le ou les gestionnaires des établissements de santé restent informés et en conformité avec ces réglementations qui constituent le socle sur lequel repose l'ensemble des stratégies de sécurisation et leur application rigoureuse.

La sécurisation des établissements de santé est un impératif qui va bien au-delà de la simple protection des lieux : elle garantit une continuité des soins dans un environnement sûr pour tous. 

Et alors que nous avançons dans une ère où les innovations technologiques et les changements sociétaux façonnent les pratiques de santé, la question de la sécurité nous rappelle l'importance fondamentale de préserver l'intégrité de ces espaces vitaux.