Serrure anti-panique : tout ce que vous devez savoir

 

En cas de situation d’urgence au sein d’un bâtiment, la panique peut rapidement s’emparer des personnes présentes. Les paniques généralisées surviennent le plus souvent quand un incendie se déclare, alors qu’il est essentiel de garder son calme et d’évacuer le plus rapidement possible. La serrure anti-panique intervient dans ces situations critiques, puisqu’il permet une ouverture sans l’aide d’une clé, et à tout moment depuis l’intérieur d’une pièce, même si elle est verrouillée de l’extérieur.

Vous voulez en savoir plus sur les solutions de contrôle d’accès ?
Chercher un Distributeur

 En quoi consiste une serrure anti-panique ?

Il est important que les portes concernées par les serrures anti-panique, offrent la possibilité de s’ouvrir depuis l’intérieur sans avoir besoin d’utiliser une clé. La serrure anti-panique permet cette ouverture à tout moment, même si elle est verrouillée depuis l’extérieur.

Son rôle est essentiel au sein d’un bâtiment recevant du public (ERP) ou dans des bureaux d’entreprise, notamment en cas d’incendie. La panique peut rapidement survenir en début d’incendie, et l’évacuation doit se réaliser sereinement et immédiatement. Si les personnes présentes ne détiennent pas les clés déverrouillant les portes de secours, ou si elles doivent agir vite, la fermeture anti-panique leur permet une évacuation efficace.

En amont, les issues de secours doivent être définies clairement, et elles doivent mener directement à l’extérieur. La porte dotée d’une serrure anti-panique sert également de porte coupe-feu. 

 

Quelles sont les règles de sécurité liées à la fermeture anti-panique ?

Il existe certaines règles de sécurité liées à la serrure anti-panique :

  • les issues de secours doivent être ouvertes en permanence depuis l’intérieur ;
  • à l’extérieur du bâtiment, ces issues de secours doivent être verrouillées. Elles peuvent détenir une serrure ou un dispositif numérique permettant leur ouverture, donc au moyen d’une clé ou d’un support d’identification ;
  • chaque issue de secours doit s’ouvrir dans les deux sens et détenir un module côté extérieur et, dans la plupart des cas, une barre de poussée sur la largeur de la porte ;
  • les cylindres à bouton ne sont pas autorisés sur une issue de secours avec fermeture anti-panique ;
  • l’accès ne doit jamais être entravé, il doit toujours être dégagé.

D’un point de vue structurel, la fermeture anti-panique peut convenir aux portes à battant simple et aux portes à battant double. La structure repose sur le fouillot qui est une pièce métallique située sur la serrure. Le fouillot est souvent en laiton et permet l’introduction de la poignée de porte (béquille ou bouton).

Afin de convenir à une issue de secours, le fouillot est divisé en deux parties, et permet aux poignées, le déclenchement de fonction différente et ainsi une ouverture des deux côtés.

 

Les différents types de serrures anti-paniques 

Peu importe le type de serrure anti-panique, sa fonction reste la même : permettre une évacuation rapide et sans utilisation de clé et autres supports d’ouverture, en cas de situation dangereuse.

Il existe cependant des différences entre les fermetures.

 

Fonctions de la serrure anti-panique

Le module extérieur d’une fermeture anti-panique peut différer, tout dépend des fonctions anti-panique souhaitées. La norme européenne EN 179 est en vigueur depuis 2002 et encadre les exigences, les procédés et les recommandations en matière de sécurité pour les issues de secours.

Il existe ainsi, 4 fonctions anti-panique : E, D, B et C. Elles détiennent leur importance par rapport aux modules extérieurs.

 

Serrure anti-panique fonction E : fonction alternative

La fonction E concerne uniquement les modules extérieurs à garnitures interchangeables. Ainsi, la porte ne se trouve jamais en libre accès depuis l’extérieur. Il n’y a pas de poignée sur la face extérieure, mais il y a plutôt un bouton ou une poignée barre, par exemple. L’ouverture est possible avec la clé correspondante ou avec un autre support d’identification. A l’intérieur, la fonction anti-panique classique permet l’ouverture de la porte avec la poignée.

La fonction E concerne particulièrement les portes d’accès aux chaufferies, aux garages, aux parkings, aux entrepôts ou aux immeubles.

Serrure anti-panique de fonction D : fonction de secours, passage/pompiers

La fonction D est prévue pour les portes de sortie de secours qui ne sont pas utilisées en temps normal. La poignée de porte sur la face extérieure est toujours couplée avec la fonction D. Elle permet ainsi une ouverture active : la porte n’est maintenue que par son pêne et s’ouvre à tout moment depuis l’extérieur. Cette fonctionnalité est essentielle dans les cas d’urgence où les pompiers et les secours doivent intervenir. Avec une fermeture anti-panique D, ils peuvent entrer rapidement dans le bâtiment. Ce déverrouillage anti-panique est fonctionnel, tant que la porte se tient volontairement verrouillée.

La fonction D concerne particulièrement les portes d’issues de secours dans les bâtiments administratifs, dans les bureaux, les ERP (établissements recevant du public), les maisons de retraites ou encore les portes secondaires dans les hôtels.

 

Serrure anti-panique de fonction B : fonction de communication

Avec la fonction B, le module sur la face extérieure est fixe : le pêne du verrou veille à ce que la porte demeure dans la gâche, avec son pêne rentré. Cette fonctionnalité rend tout accès depuis l’extérieur sans clé, impossible. Il est toutefois possible de commuter le module vers la fonction d’ouverture, de sorte qu’après commutation, la porte puisse être accessible librement depuis l’extérieur sans clé.

Tout comme la fonction D, la fonction B concerne les portes d’issues de secours dans les bâtiments administratifs, dans les bureaux, les ERP, etc.

 

Serrure anti-panique de fonction C : fonction de fermeture forcée

Une commutation du même type que celle mentionnée pour la fonction B, n’est pas possible dans le cas de la fonction C. Le module extérieur est toujours inactif et l’accès depuis l’extérieur nécessite une clé, ce qui explique le nom de fermeture forcée. Depuis l’extérieur, la porte ne peut être déverrouillée que si la clé est utilisée. Celle-ci ne peut être retirée qu’après verrouillage de la porte.

La fonction C concerne notamment les bâtiments publics, les maisons de retraites, les écoles, les universités ou encore les hôtels.

 

Montage obligatoire d’une serrure anti-panique

Dans le cadre des normes européennes EN 179 et EN 1125, il convient d’équiper les portes des issues de secours des bâtiments publics, de barre anti-panique et donc de fermetures anti-panique. 

La barre anti-panique conforme à la norme EN 1125, est destinée aux situations dangereuses et de panique potentielle. Cette barre anti-panique horizontale permet une évacuation sûre et efficace, sans connaissances préalables concernant les serrrures anti-panique.

 

Montage ultérieur d’une serrure anti-panique

Si un bâtiment n’est pas encore équipé, il est possible d’ajouter facilement des fermetures anti-panique. Ces serrures peuvent être installées sur des portes qui ne détiennent pas la fonction d’issue de secours, comme les portes d’entrée par exemple.

Si un bâtiment a été modifié et que les issues de secours ne sont plus les mêmes, il est nécessaire d’équiper ultérieurement les portes concernées, de cylindres anti-panique. Comme il s’agit généralement de serrures à encastrer, le remplacement est rapide et facile, et le coût n’est pas très élevé.

 

Fermeture anti-panique dans un système de fermeture numérique

Le montage d’une serrure anti-panique se trouve la plupart du temps, dans des environnements de serrures mécaniques. Il faut savoir que les cylindres anti-panique sont également compatibles avec les systèmes de serrure numérique.

SimonsVoss propose son double bouton anti-panique, spécialement conçu pour les issues de secours : il tourne librement des deux côtés et se déverrouille avec des supports d’identification. Dans des situations de panique, le double bouton anti-panique peut aussi s’ouvrir sans support.

Le cylindre anti-panique numérique offre aux entreprises, de nombreux avantages, comme la possibilité de bloquer un support d’identification perdu à tout moment et sans contraintes techniques. Le cylindre anti-panique ne peut ainsi plus être ouvert depuis l’extérieur sans l’utilisation d’un support.

Si vous avez des questions concernant l’utilisation d’une fermeture anti-panique, les experts SimonsVoss se feront un plaisir de vous aider !

Contactez-nous !

Appelez-moi, s'il vous plaît :