Système d'alerte incendie et technologie de fermeture numérique: la solution idéale en cas d'incendie

Lorsqu’un incendie se déclare dans un bâtiment, chaque seconde compte. Plus vite le feu et la fumée seront détectés, localisés et signalés, plus vite il sera possible de réagir, d’évacuer les personnes présentes, d’entamer la lutte contre l'incendie, et plus il sera possible de limiter les dommages matériels. Si un système d'alerte incendie ne repose que sur des composants de sécurité mécaniques, la facture peut parfois coûter (trop) cher. La technologie d'alerte incendie à commande numérique réagit en quelques fractions de seconde et, par exemple, ouvre les portes de manière centralisée et immédiate.

 

La réaction en chaîne déclenchée par un système d'alerte incendie et une centrale incendie constitue l’élément le plus important en cas d’incendie : elle est déterminante pour prévenir les blessures et dommages matériels. Le signalement est suivi d'une alarme. Le système déclenche ensuite les systèmes d'extinction, les sprinklers, les extracteurs de fumée, etc. Parallèlement, la centrale incendie diffuse les informations nécessaires à tous les postes importants. Là encore, la présence d’une solution de fermeture numérique est essentielle. Les fournisseurs de technologie de contrôle d'accès électronique, comme SimonsVoss, intègrent les deux mondes, à savoir l'alerte incendie et le contrôle des entrées, au travers d’une solution globale, efficace et rapide.

Les systèmes d'alerte incendie et centrales incendie, associés aux équipements mécaniques du bâtiment (par exemple, les serrures de porte), requièrent souvent une intervention humaine. La formation professionnelle de ces intervenants implique des frais en continu. Par ailleurs, il est impossible d’exclure le risque de fausses manipulations du fait de la panique qui peut accompagner une situation d'alarme. Le problème concerne alors non seulement les personnes évacuées du bâtiment, mais également les secours qui pénètrent dans le bâtiment pour lutter contre l'incendie ; s’ils ne peuvent pas y accéder rapidement et sans entrave. Avec les processus de commande automatisés qu’instaure la technologie d'alerte incendie à commande numérique, les risques liés à de telles situations sont nettement moins importants.

 

iStock-1167774148_Brandschutz

En matière de technologie d'alerte incendie à commande numérique, la notion clé est la mise en réseau. Lorsqu'un incendie se produit et que le détecteur se déclenche, ce signal parvient directement au système d'alerte incendie, ainsi qu’à la caserne de pompiers et aux systèmes de fermeture numérique du bâtiment. La commande programmée dans ce cas consiste à « déverrouiller les portes ». Ce déverrouillage a ainsi lieu immédiatement. Les secours bénéficient ainsi d’un accès total et immédiat.

La technologie d'alerte incendie à commande numérique fonctionne également en offline. Pour ce faire, un dépôt de clés pour les pompiers doté d'une technologie de fermeture numérique est installé à l'intérieur du bâtiment ou à l'extérieur mais dans un lieu protégé. En cas d'incendie ou d'urgence, les forces d’intervention ouvrent le coffre à clés et retirent le support de fermeture numérique (carte, transpondeur) sur lequel une autorisation d'accès pour toutes les portes.