Les cylindres de fermeture numériques, leurs nombreux avantages et les systèmes qui les accompagnent

Sécurité garantie par le cylindre de fermeture

Qu’il s’agisse d’installations privées, professionnelles ou publiques, le cylindre de fermeture est incontournable en matière de sécurité. Il en existe différents types avec différentes technologies, de dimensions variables et fabriqués avec divers matériaux. Il existe des cylindres ronds, des cylindres ovales ou encore des cylindres profilés. Ceux-ci sont généralement dotés d’une fonction de sortie d’urgence pour pouvoir être ouverts même si une clé est déjà insérée de l’autre côté de la porte.

 

Comment fonctionne la version mécanique

La base du cylindre est son boîtier, dans lequel se trouve le noyau du cylindre. Ce noyau, également appelé « rotor », peut recevoir une clé et pivoter si la clé et le panneton de fermeture correspondent. D’une certaine manière, il s’agit d’un codage qui doit coïncider.

 

 

 

Un cylindre de fermeture et un trousseau de clés

Quels sont les types de cylindres de fermeture qui existent ?

Tous les cylindres de fermeture ne se ressemblent pas, il en existe différents types. Le plus fréquent est le double cylindre, qui se ferme des deux côtés. Différentes versions modernes se ferment et s'ouvrent même si une clé est insérée de l'autre côté. Le double cylindre est également appelé « cylindre profilé ». Il se monte par exemple sur les portes d’entrée de maison.

Il faut le distinguer du cylindre à bouton. Celui-ci peut être fermé d’un seul côté (généralement de l’extérieur) ; de l’autre côté se trouve une simple poignée. De même, ce cylindre est généralement monté dans les portes d’entrée de maison, ainsi que sur les portes de cave.

Le demi-cylindre est également fréquent dans les portes de cave, ainsi que les portails de garage et les boîtes aux lettres. Celui-ci de ferme uniquement du côté extérieur. Il possède une longueur fixe de 10 mm à l’intérieur, la longueur à l’extérieur est variable.

Le cylindre à batteuse est celui dont la construction est la plus simple : il s’agit d’un cylindre avec un levier rotatif, que l’on trouve par exemple dans les boîtes aux lettres et les vestiaires. Comme son nom l’indique, le cylindre extérieur est aussi utilisé dans les portails de garage, les serrures de coffre et les serrures supplémentaires. Dans ce cas, la serrure du cylindre est actionnée par une languette métallique.

Il existe d’autres cylindres de fermeture comme le cadenas et le cylindre aveugle. Le cadenas est connu, pour son utilisation sur les portes de cave, les antivols de vélo et les portes de jardin. C’est un outil de protection contre le vol. Le cylindre aveugle a quant à lui un rôle particulier, car il ne sert pas du tout à fermer, mais simplement à cacher l’ouverture du cylindre de la porte, ce qui empêche le passage de la fumée en cas d’incendie. Cela a également un intérêt esthétique.

 

Poignée de porte d’une porte verrouillable numériquement

À distinguer : fermeture identique ou fermeture unique ?

Outre les différents types, il existe une autre distinction pour les cylindres de fermeture : les cylindres à fermeture identique et ceux à fermeture unique. Avec les premiers, il est possible de fermer différentes serrures avec la même clé, par exemple pour déverrouiller une porte d’immeuble, une porte d’appartement, un garage et une cave avec la même clé. En revanche, les cylindres à fermeture unique nécessitent une clé distincte pour chaque cylindre.

 

Limites des cylindres de fermeture mécaniques

Certes, le cylindre de fermeture traditionnel offre de nombreuses possibilités pour la protection des personnes, des objets et des bâtiments, mais les différentes possibilités de combinaisons ont également une grosse faiblesse : il est pratiquement impossible d’utiliser la même clé pour la porte de maison, la porte de terrasse et le cadenas de la cave car les profils sont trop différents. Si l’on ajoute les clés professionnelles ou autres, on obtient un gros trousseau de clés dont la perte, dans le pire des cas, entraîne des frais importants.

Le fait de ne pas pouvoir établir de hiérarchie entre les niveaux de fermeture est également préjudiciable. Les grandes entreprises et organisations, notamment, sont alors obligées d’émettre des centaines de clés chaque année.

 

La solution ? les cylindres de fermeture numériques

Avec les versions qualifiées de « traditionnelles » du système de fermeture mécanique, il faut commencer par planifier la représentation des groupes de personnes et des structures organisationnelles. Cette étape, bien que coûteuse, est réalisable. Néanmoins, cette solution devient compliquée lorsque de nouveaux défis apparaissent, lors d’un agrandissement des bâtiments, voire la création d’un ou plusieurs nouveaux sites.

Ces préoccupations n’ont pas lieu d’être avec la technologie de fermeture électronique, constituée de cylindres numériques et d’un système de fermeture central, qui ouvre de nouvelles possibilités pour surmonter les défis du contrôle d’accès de manière simple et souple. Sécurité et confort !

 

Technologie avant-gardiste

Le système de fermeture numérique relègue aux oubliettes de nombreuses préoccupations. Par exemple, la perte d’une clé ne représente plus un problème, car les supports d’identification modernes, comme les transpondeurs ou les SmartCards, peuvent être bloqués en quelques clics seulement, ce qui élimine tout risque relatif à la sécurité.

Des groupes de personnes peuvent aussi être créés et modifiés avec souplesse. Il est possible de définir différentes zones géographiques ou des plages horaires pour lesquelles les collaborateurs, visiteurs, fournisseurs et autres peuvent être rapidement ajoutés puis retirés.

Même l’agrandissement des bâtiments déjà évoqué ne présente aucun problème, car le système de fermeture peut lui aussi être agrandi. Grâce à l’intégration sans fil, les nouveaux cylindres de fermeture numériques sont installés rapidement et les transpondeurs peuvent être autorisés en quelques clics.

 

Autres avantages des systèmes de fermeture numériques

Vous profitez d’une sécurité accrue, car avec les cylindres de fermeture numériques et les supports d’identification, vous obtenez un niveau de sécurité maximal. Le cylindre présente une sécurisation mécanique supplémentaire, de sorte que même en cas de tentative d’effraction, il est impossible aux personnes non autorisées de pénétrer à l’intérieur du bâtiment.

De plus, vous pouvez jouir d’un confort accru, car vous n’avez plus besoin de traîner avec vous de nombreuses clés. Vous disposez de toutes les autorisations d’accès sur un seul support RFID pour ouvrir les portes facilement et sans contact.

Grâce à l’utilisation du système de fermeture numérique, vous pouvez mieux contrôler l’accès aux locaux. Si des personnes autorisées à pénétrer dans certains secteurs seulement doivent être regroupées, vous pouvez établir une configuration particulière et la modifier à tout moment en quelques clics.

Bien sûr, il ne faut pas oublier les économies de coûts. Dans un système mécanique, si une clé est perdue, tous les cylindres doivent être remplacés et de nouveaux jeux de clés doivent être distribués, un poste qui peut rapidement atteindre un montant à cinq chiffres. Dans le système de fermeture numérique, le support est simplement bloqué et la sécurité est rétablie en un temps record.

 

Ordinateur avec logiciel LSM ouvert

Misez sur l’expertise !

Depuis plus de 20 ans, SimonsVoss est le pionnier des solutions de fermeture numériques. Accompagnez-nous vers un monde sans clé ! Nos systèmes sont conçus de manière à pouvoir remplacer les cylindres à tout moment de façon simple, rapide et sans fil, avec une compatibilité élevée entre l’ensemble des composants. Le tout avec une maintenance particulièrement réduite avec une qualité supérieure.

Faites l’essai et entrez dans le monde sans clé « Keyless World » !