La clé centrale, un modèle dépassé...

Tous les habitants d’un même immeuble l’ont dans leur poche ou sur leur trousseau de clés : la clé centrale.

Tout ce qui doit être accessible à tout le monde dans le bâtiment tourne autour d’elle (ou plutôt avec elle), de la porte d’entrée au local à vélos. Le système mécanique derrière une clé centrale est un système de fermeture central.

Il en existe encore beaucoup en Allemagne. Les critères modernes de sécurité et de confort ne peuvent être atteints que de manière limitée avec une clé centrale ou un système de fermeture central. Il existe des solutions séduisantes : les systèmes de fermeture numériques.

Zentralschlüssel
Zentralschlüssel – Seniorenwohnheim

Où a-t-on recours à une clé centrale ?

Les systèmes de fermeture centraux avec clé centrale sont principalement utilisés dans les immeubles, dans les résidences en location et en copropriété et dans différents types de foyers, résidences pour personnes âgées ou établissements équivalents.

Le principe de base est toujours la conjonction d’accès communs (par exemple la porte d’entrée) et d’accès individuels (par exemple la porte d’entrée des appartements) dans un seul et même bâtiment. En règle générale, les habitants, ainsi que le responsable de site, le concierge ou le propriétaire de la résidence, possèdent une clé centrale. Ces personnes peuvent ainsi pénétrer dans toutes les zones à usage commun, mais pas dans les pièces et les équipements individuels (par exemple boîtes aux lettres, caves privées).

 

Comment fonctionne une clé centrale

Dans le bâtiment, plusieurs personnes distinctes doivent fermer une ou plusieurs portes « centrales », par exemple les portes d’entrée ou la porte d’accès à la cave. Mais un locataire ou un propriétaire ne doit pas pouvoir fermer la porte d’entrée d’un autre appartement avec sa clé. La complexité technique d’une clé centrale dans un système de fermeture central réside précisément dans les fonctions centrales.

Chaque clé individuelle doit être intégrée au système de la goupille des cylindres de fermeture de toutes les portes centrales pour pouvoir les fermer. Chaque locataire ou propriétaire d’appartement possède une seule clé centrale pour ouvrir ou fermer aussi bien les portes centrales (portail, porte d’entrée, espace fitness, parking souterrain, local à poubelles) que la porte de son appartement, sa boîte aux lettres et sa cave.

Zentralschlüssel – Schließplan

Avantages d'une clé centrale

Un système de fermeture central à clé centrale présente pour principal avantage de regrouper différents droits d'accès. Différents groupes de personnes (par exemple tous les membres d’une unité d’habitation) peuvent être créés. Chaque groupe de personnes reçoit une clé centrale qui correspond aux serrures des portes auxquelles il a le droit d’accéder et à toutes les portes centrales.

Il est ainsi possible de réglementer clairement au sein d’un système de fermeture centrale avec clé centrale l'accès d'un groupe de personnes externes, par exemple le gestionnaire de site, le personnel de nettoyage ou le personnel de sécurité, à certaines zones du complexe immobilier.

Une clé centrale présente des inconvénients majeurs

Les problèmes commencent quand une clé centrale d’un système de fermeture central est perdue. À ce moment-là, la sécurité du bâtiment n’est plus garantie. Selon le possesseur de la clé centrale qui a été perdue, certaines zones sont accessibles sans restriction, au moins les accès utilisés en commun. Cela peut durer des heures ou des jours, car en cas de perte d’une clé centrale, le système de fermeture central complet doit être remplacé.

En règle générale, le remplacement rapide est compliqué et occasionne des frais élevés : selon la taille du bâtiment et le nombre de portes, la somme atteint rapidement un total à cinq chiffres.

La copie de la clé centrale est problématique

Lorsque la protection par brevet d’une clé centrale expire et que des clés brutes sont en circulation, il arrive que la clé puisse être copiée. C’est bien sûr illégal, mais c’est impossible à contrôler en pratique. Dans les milieux spécialisés, les clés centrales de ce type sont appelées « clés noires ». Personne ne connaît leur nombre exact ni qui en possède une.

Par exemple, la simple sous-location d’un appartement peut entraîner la fabrication d’une clé centrale non autorisée : le locataire principal prend sa clé centrale et fait fabriquer une clé centrale illégale pour le sous-locataire. Quand la sous-location prend fin, le résident temporaire quitte définitivement le bâtiment avec sa clé centrale illégale, ce qui compromet la sécurité du bâtiment. Au fil des ans, le propriétaire, le bailleur et le gestionnaire de site ne savent plus exactement quelles sont les clés centrales du système de fermeture centrale du bâtiment qui existent réellement et leur nombre.

La technologie de fermeture numérique remplace la clé centrale

La société SimonsVoss Technologies GmbH (Unterföhring) propose des solutions numériques flexibles pour les immeubles et les résidences en location et en copropriété, qui garantissent la sécurité aussi bien des bâtiments neufs qu'existants et offrent davantage de confort aux utilisateurs. Des cylindres de fermeture numériques sont utilisés dans les portes à la place des cylindres profilés mécaniques. Les clés centrales et toutes les autres clés mécaniques sont remplacées par des supports d’accès électroniques modernes. Ces supports, qui se présentent sous la forme de transpondeurs ou de cartes, sont programmés en fonction des portes souhaitées. Ils fonctionnent sans contact et ouvrent les issues sur simple présentation. Tous les systèmes de fermeture numériques et tous les supports de fermeture distribués peuvent être facilement gérés et contrôlés par la gestion de sites. Il est possible de réagir immédiatement et de manière ciblée en cas de perte d’un support de fermeture ou de création d’un nouveau droit d’accès. Un transpondeur neuf coûte seulement quelques euros, tandis que la suppression du support perdu et la programmation du nouveau se règlent en quelques clics dans le logiciel de gestion LSM de SimonsVoss.

Avec un système de fermeture numérique SimonsVoss, le locataire dispose d'une grande flexibilité. Par exemple, il peut accorder à un voisin un accès temporaire à son appartement, par exemple, pour qu'il puisse venir arroser ses plantes. Avec le logiciel, la société de gestion immobilière dispose dans le même temps d'un aperçu complet de tous les droits d'accès d'un bâtiment en temps réel : qui peut entrer quand et où.

Zentralschlüssel – digitales Schließsystem
Zentralschlüssel – Transponder

Aucun problème en cas de perte de vos clés

Le budget n’est pas toujours suffisamment important pour doter toutes les portes du bâtiment de la technologie numérique. Les immeubles résidentiels à plusieurs étages dont les portes d'entrée sont dotées de dispositifs d'ouverture de porte électriques constituent un bon point de départ pour se lancer dans la technologie de fermeture numérique. Dans ce cas, il est possible d'installer le lecteur mural SmartRelais 2 de SimonsVoss. Un prestataire de services externe, par exemple, un spécialiste de la sécurité et un partenaire SimonsVoss, ou le technicien interne gère ce système peu coûteux pour le compte du syndicat des copropriétaires ou de la coopérative d’habitation. Un boîtier en saillie de couleur blanche est monté à l'extérieur, à proximité de la poignée de porte. Le système électronique intégré commande le dispositif d'ouverture de porte existant. Le processus d'ouverture est déclenché en présentant un transpondeur programmé individuellement (carte ou badge à puce).

Par ailleurs, si l'un des résidents perd ce support de fermeture, il n'est plus nécessaire de dépenser de fortes sommes pour remplacer la clé centrale. La société de gestion immobilière ou un prestataire de services externe crée (programme) un transpondeur de remplacement. À la première utilisation de ce transpondeur de remplacement, le droit d'accès du transpondeur perdu, qui ne peut plus être utilisé, est automatiquement annulé. La sécurité est ainsi immédiatement rétablie.