Contrôle des entrées: en numérique si possible!

Tout le monde connaît le fameux panneau : Accès interdit à toute personne étrangère à la société!. À elle seule, cette phrase décrit parfaitement le principe de base du contrôle des entrées. Le contrôle des entrées détermine l'accès (qui, quand, où) au moyen de tout un ensemble de règles définies par l'exploitant. Ainsi, seules les personnes autorisées peuvent pénétrer dans les zones des bâtiments ou zones protégées d'un site dont elles ont obtenu l’autorisation d'accès.

Les termes de contrôle des entrées et de contrôle d'accès sont parfois utilisés en guise de synonymes. Dans le jargon professionnel et dans les environnements sectoriels concernés, le contrôle des entrées désigne le contrôle et la surveillance de l'accès physique aux pièces, tandis que le contrôle d'accès fait généralement référence à un accès contrôlé aux ordinateurs et réseaux de communication.

Le terme de contrôle des entrées englobe un très vaste éventail de possibilités de mise en œuvre : du concierge posté à l'entrée de l'entreprise qui constate de visu qui souhaite pénétrer dans les locaux de l'entreprise, au système numérique haute technologie de contrôle des entrées, qui fonctionne sans contact, consigne, compare et, au besoin, enregistre et accorde automatiquement l'accès.

La version moderne du contrôle des entrées est numérique

Pendant de nombreuses décennies, le contrôle des entrées n'a fonctionné que de manière unidimensionnelle. La clé correspondante permettait d’ouvrir et de fermer une porte. Ceux qui n'en disposaient pas ne pouvaient pas pénétrer dans la pièce. Nous nous souvenons tous encore des concierges, armés de leur énorme trousseau de clés. A l'époque, ils étaient véritablement les « gestionnaires » du contrôle des entrées. Depuis des décennies (et encore à l’heure actuelle), des systèmes de fermeture mécanique sont utilisés, soit avec un passe-partout, soit avec une clé centrale. La technologie et l'organisation de ces systèmes permettent un contrôle des entrées quelque peu plus ambitieux, puisque selon la hiérarchie, plusieurs portes peuvent être actionnées avec une seule et même clé. Pour autant, avec ces systèmes, personne ne sait qui et quand la serrure de la porte a été actionnée. Selon les critères modernes, le contrôle des entrées fonctionne par voie électronique et offre une multitude de fonctionnalités et de possibilités de personnalisation. Désormais, le contrôle des entrées est numérique !

Contrôle et gestion des entrées

Seul un système de contrôle des entrées numérique est en mesure de répondre à toutes les exigences de la technologie moderne des bâtiments grâce à des solutions flexibles et sur mesure. Outre le critère de base de la sécurité, les clients insistent désormais pour bénéficier d'autres éléments, comme le contrôle centralisé, le fonctionnement sans fil, les options de mise en réseau, la facilité d’extension, la simplicité de la gestion grâce à des logiciels puissants et des fonctionnalités supplémentaires intelligentes.

Grâce aux possibilités complexes offertes par la technologie de fermeture numérique, le contrôle des entrées ne devient en fait qu'une fonction partielle intégrée à un système de gestion des entrées de niveau supérieur. Les systèmes de fermeture numérique du type du système 3060 de SimonsVoss permettent de définir avec précision quelles personnes sont autorisées à pénétrer dans quelles pièces et à ouvrir ou fermer les portes à des moments déterminés. Certaines fonctionnalités, comme le DoorMonitoring, permettent de surveiller et de consigner en temps réel chacune des étapes dans le système de contrôle des entrées dans un but de traçabilité.

Alles im Blick: DoorMonitoring macht digitale Zutrittskontrolle in allen Dimensionen übersichtlich und leicht zu handhaben.

Le contrôle des entrées est flexible

L'architecture des bâtiments modernes s'appuie souvent sur des concepts de pièces flexibles. Par exemple, le service de comptabilité qui occupait la même pièce depuis des décennies a disparu. Désormais, les collaborateurs changent fréquemment de lieu de travail ou travaillent à temps partiel chez eux : une situation à laquelle la technologie de fermeture mécanique ne peut pas s'adapter dans des conditions réalistes. Le contrôle des entrées « à l'ancienne » est bien vite dépassé. Dans le cas d’un contrôle des entrées électronique reposant sur la technologie de fermeture numérique, les efforts nécessaires à de tels ajustements sont réduits et quelques clics dans le logiciel de gestion centralisé suffisent. Il ne s’agit là que de l’un des nombreux avantages du contrôle des entrées moderne.

Perte d’une clé ? Aucun problème !

En règle générale, l'identification de la personne disposant d’une autorisation d'accès s’effectue au moyen de transpondeurs RFID modernes ou de SmartCards, mais elle peut également passer par une vérification au moyen d'un clavier PIN CODE. Avec les systèmes SimonsVoss, il est également possible de combiner ces technologies, ce qui constitue un facteur supplémentaire pour le contrôle d'accès. La perte d'un support de fermeture doit faire l’objet d’une réaction rapide et efficace : au lieu d'avoir à remplacer tous les cylindres de fermeture concernés dans le cas du passe-partout ou de la clé centrale d'un système de fermeture mécanique, avec le contrôle d'accès numérique, il suffit de bloquer les supports d’identification concernés dans le système et de programmer un nouveau support de fermeture. La sécurité du système est rétablie immédiatement et le système est de nouveau opérationnel.

Le contrôle des entrées est confortable

Le contrôle des entrées à commande numérique va bien au-delà des portes. Toutes les fonctionnalités et caractéristiques susmentionnées fonctionnent également dans les systèmes de fermeture numérique de SimonsVoss installés sur les portails, sas et barrières, ascenseurs, armoires et meubles. Grâce à la possibilité de commander tous les domaines d'application, avec une gestion simple et claire au moyen d'un logiciel puissant, le contrôle d'accès SimonsVoss offre un confort incomparable.